Espace Conseillers
VAE – C2RP > Conseiller(s) > Qu’est ce que la VAE

Qu'est ce que la VAE ?

Pourquoi engager une démarche VAE ?

La VAE est une étape dans le parcours du candidat pour :
  • Monter en qualification
  • Obtenir une reconnaissance professionnelle et personnelle
  • Conserver son emploi
  • Evoluer professionnellement (mobilité interne ou externe)
  • Faciliter des recherches d'emploi
  • Reprendre un parcours de formation ou passer des concours
  • Se réorienter

Qu'est ce qu'une certification ?

Une certification peut-être :
  • un diplôme ou un titre professionnel délivré par l'Etat,
  • un diplôme de l'enseignement supérieur,
  • un titre d'un organisme de formation ou d'une chambre consulaire,
  • un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) créé par la Commission paritaire nationale de l'emploi (CPNE) et délivré par une branche professionnelle.

Quelles sont les étapes d'un parcours VAE ?




Comment s'informer ?

1. Dans le cadre d'une démarche individuelle du candidat

Si le projet est à définir :

Les 5 réseaux Point Info Conseil (PIC) : Pôle Emploi, CIBC, FONGECIF, CIO, Universités, sont missionnés pour :

  • Informer sur la démarche de VAE
  • Analyser la pertinence du projet et réorienter si besoin vers d'autres démarches (bilan de compétences, formations, ...)
  • Rappeler les critères d'éligibilité et expliquer les étapes du dispositif
  • Aider à repérer le candidat parmi les offres de certifications
  • Orienter vers le ou les services valideurs concernés.

Si le projet est défini :

  • Interval, le dispositif inter certificateursqui offre un service de proximité, un accès à l'offre de certifications et une aide préparatoire à la recevabilité ;
  • OU auprès d'un conseiller VAE du service valideur concerné.


Trouver les contacts sur le site LAIO


2. Dans le cadre d'une VAE collective

L'entreprise peut organiser une rencontre avec les certificateurs qui délivrent les certifications. La ou les structure(s) contactée(s) expliqueront la démarche à suivre, les conditions de validation, voire étudieront les demandes

Bon à savoir : la VAE est un droit individuel qui repose sur le consentement du candidat ; elle ne peut pas être imposée par l'employeur. Le refus d'un salarié de consentir à une action de validation ne constitue pas une faute, ni un motif de licenciement.

Quelles sont les certifications possibles ?

Une certification peut-être :

  • Un diplôme majoritairement délivré par l'Education Nationale, l'Enseignement Supérieur (du CAP au BTS en passant par le Master, diplôme et brevet d'Etat, diplôme d'Etat d'Ingénieur, ...),
  • Un titre Professionnel délivré par l'Etat,
  • Un titre d'un organisme de formation ou d'une chambre consulaire,
  • Un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP).

Consultez les fiches des certificateurs VAE :

Engager la démarche : dossier de recevabilité et de preuves

  • Le dossier de recevabilité

Remis par l'organisme certificateur, il est à compléter pour obtenir l'autorisation administrative d'engager une démarche de VAE pour la certification visée.

Il consiste à décrire de façon succincte les expériences en lien avec la certification visée.

Des pièces justificatives sont à fournir : carte d'identité, justificatif des années de travail en lien avec la certification visée (ex : fiche de paie, certificat employeur, documents fiscaux, extraits Kbis, attestation sur l'honneur d'un président d'association, comptes rendus d'activité, ...).

Il faut compter environ 6 semaines de délai pour recevoir un avis et les modalités de mise en oeuvre et d'évaluation.

Pour connaître le nombre de demandes de recevabilité possible par an pour une ou plusieurs certifications, consultez les fiches des certificateurs VAE.

  • Le dossier de preuves

Il permet de présenter et de valoriser les compétences du candidat.

il doit être réalisé en fonction du référentiel et des exigences de la certification visée : type de connaissances, le niveau, les savoirs faire et savoirs être.

C'est une phase qui nécessite un investissement personnel conséquent.

Il est très utile de se faire accompagner dans cette démarche.

Faire valider son expérience : le passage devant le jury

Le jury, constitué de référents, de professionnels et/ou de formateurs du domaine visé, examine le dossier VAE complet.

Il évalue ensuite les acquis du candidat avec les compétences requises par la certification visée : selon la certification visée et l'organisme certificateur, il s'agira d'une mise en situation ou d'un entretien complémentaire à son dossier de VAE.

Le jury est souverain dans sa décision.

La décision peut aboutir à une validation totale de la certification ou à une validation partielle. En cas de validation partielle : Le candidat a 5 ans pour compléter ses acquis et les faire valider. Les compétences manquantes peuvent être obtenues par le biais de la formation ou par de nouvelles expériences professionnelles.

Les prises en charge financières dont le PASS VAE

Le coût de la VAE comprend :

  • les éventuels droits d'inscription à la certification,
  • la prestation d'accompagnement (facultative mais fortement conseillée),
  • d'éventuels frais de jury.

Le coût est variable selon le niveau de la certification visée et du certificateur, entre 500 et 2 000 euros en moyenne.

La VAE est un droit individuel dans le code du travail.

Elle peut faire l'objet d'une prise en charge par les acteurs qui participent aux dépenses de la formation professionnelle continue : entreprises, OPCA, OPACIF (Fongecif, ...), Etat, Conseil Régional, Pôle Emploi.

Que permet le PASS VAE ?

Le PASS VAE est financé en partenariat par le Conseil Régional Nord-Pas de Calais, Pôle Emploi et l'Association Nationale de la Fonction Publique Hospitalière (ANFH).

Il permet de financer l'accompagnement de personnes ayant obtenu une recevabilité de leur demande de VAE, pour toutes les certifications.

Il se présente sous la forme d'un chéquier avec 2 feuillets qui caractérisent chacune des 4 étapes de l'accompagnement : la contractualisation avec le prestataire, la rédaction du dossier de preuves, la préparation au jury et l'entretien après le passage devant le jury après une validation partielle ou nulle.



Il peut être retiré dans les agences Pôle Emploi et à l'ANFH pour ses agents. Le candidat doit ensuite contacter le ou les prestataires référencés afin de faire son choix. Le financeur est ensuite informé par le prestataire.

A qui s'adresse le PASS VAE ?

Le PASS VAE concerne les :

  • Chercheurs d'emploi,
  • Agents de la fonction publique hospitalière,
  • Salariés en contrat aidé dans le secteur non marchand,
  • Bénéficiaires des minima sociaux,
  • Bénévoles visant une certification en lien avec leur bénévolat,
  • Aides familiaux et conjoints collaborateurs d'artisans et de commerçants,
  • Salariés de particuliers exerçant à temps partiel (moins de 20h/semaine),
  • Salariés transfrontaliers,
  • Formateurs de la formation professionnelle continue,
  • Personnes en congé parental.

Télécharger la plaquette PASS VAE

Comment le PASS VAE est-il pris en charge ? ?

La prestation peut être prise en charge selon le statut du candidat dans le cadre du :
  • Plan de formation Entreprise,
  • Congé CDD,
  • Congé VAE de 24 heures,
  • Compte personnel de Formation (CPF) avec un abondement d'autres sources de financements (employeur, période de professionnalisation, congé VAE/CIF, candidat,...).

L'accompagnement peut se dérouler pendant ou hors temps de travail. Hors temps de travail, seuls les frais pédagogiques sont pris en charge.


Tous les dispositifs sur DEFI




Mission VAE - Immeuble Le Vendôme - 50 rue Gustave Delory - 59000 LILLE - N° Azur: 0 810 000 262 (prix d'un appel local)